Histoire de la divination PDF

Il est possible de distinguer entre les praticiens qui utilisent des moyens externes pour deviner le futur et ceux qui perçoivent le futur simplement par leur propre conscience.


ISBN: 2035050065.

Nom des pages: 227.

Télécharger Histoire de la divination gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Chercher à connaître l’avenir pour maîtriser son destin a été de tout temps une préoccupation humaine. L’Histoire de la divination évoque cet art de la prédiction, en Europe, de l’Antiquité à nos jours. Chronologique, l’ouvrage évoque les arts divinatoires dans le monde hellénique, puis romain, aborde le druidisme celtique et le chamanisme d’Europe du Nord, expose les relations parfois tumultueuses du christianisme avec l’art de la prophétie au Moyen Âge, l’occultisme et la kabbale et leur rapport avec la science, introduit le satanisme, le spiritisme, et débouche sur la divination contemporaine. Thématique, l’Histoire de la divination l’est par nécessité : certaines disciplines divinatoires traversent le temps. Née de l’observation des astres, l’astrologie, pratiquée par les  » mages  » chaldéens et représentée dans des tablettes cunéiformes, puis reprise par les Grecs et les Romains, s’est développée à la Renaissance en adoptant les théories de Ptolémée ; elle fait aujourd’hui encore de nombreux adeptes. Quant à la cartomancie, si elle se développe au XVIIIe siècle, elle s’inscrit aussi dans les pratiques contemporaines. Les animaux volants, aquatiques ou terrestres, les plantes, communes ou rares, participent de cette recherche de l’unité qui structure le monde et ordonne son devenir. Ils possèdent une symbolique divinatoire : l’aigle, haut dans le ciel, s’approche de la vérité et les entrailles de bovins sont scrutées avant d’engager un combat ; la sauge a, pour les Gaulois, le pouvoir de ressusciter les morts et la mandragore, dont la racine évoque la forme humaine, est dotée d’un pouvoir maléfique. Nombre de grandes figures, mythologiques ou réelles, d’authentiques savants comme des charlatans inspirés jalonnent l’Histoire de la divination : Zeus, qui s’approprie la mantique en avalant son épouse, mais aussi Jérôme Cardan, Paracelse ou Albert le Grand, le comte de Saint-Germain, Jakob Bühme, Swedenborg, Allan Kardec ou Éliphas Lévi. Huit hors-texte thématiques très illustres présentent l’iconographie liée aux animaux, aux plantes, à l’astrologie, aux visions millénaristes et apocalyptiques, à l’alchimie et à la kabbale, au rapport des femmes avec la divination, aux génies des éléments, au spiritisme et au satanisme. À travers l’évocation de la divination s’écrit plus largement l’histoire des croyances et des idées.

Il y a quelques pratiques qui peuvent être vues comme une divination dans un sens païen ou quelque chose que Dieu utilise. D’un autre côté, les stoïciens considéraient la divination comme un élément important de leur compréhension du cosmos dans son ensemble et de l’homme comme faisant partie de celui-ci. Si cela apporte du réconfort aux vrais croyants en sachant exactement qui ils sont selon le ciel, alors bon pour eux.

Le médium oraculaire, cependant, perd toute conscience, dit-on, et reste donc souvent ignorant du message qui est communiqué directement de l’être spirituel au public. Ils sont rencontrés dans Juges 17: 5; 2 Rois 23:24, et ailleurs. Quand il y a une chute positive, on l’appelle « poe sacré », bien que les chutes négatives ne soient généralement pas prises au sérieux. Les petits qui marchent sur le trottoir le font s’arrêter et une abeille bourdonne l’a chassé d’un tour de parc d’attractions que nous avions attendu une heure en ligne pour arriver à monter.