La malédiction de la 1re C: une histoire pour les enfants de 10 à 13 ans (Récits Express t. 22) PDF

Je dis que Wattpad est très sûr, tant que vous utilisez le bon sens et savez ce que vous pouvez faire pour le garder en sécurité pour vous.


ISBN: B00GZ1TWR0.

Nom des pages: 176.

Télécharger La malédiction de la 1re C: une histoire pour les enfants de 10 à 13 ans (Récits Express t. 22) gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Un mini-roman plein de suspense et d’émotions !
La maman de Coline s’est lancé un défi ambitieux : réunir les élèves de sa classe de 1re secondaire… Après les lettres, les recherches sur Internet et d’innombrables coups de fil pour retrouver tous les anciens élèves, des retrouvailles s’organisent enfin. Et elles réservent leur lot de surprises, plus ou moins agréables… Qui donc menace les 1re C ? Coline décide de mener l’enquête.
Plus on lit, mieux on lit. Récits Express, c’est plus de 30 histoires variées et des thèmes passionnants pour faire découvrir le plaisir de la lecture aux jeunes lecteurs de 10-13 ans.
EXTRAIT :
Un beau jour, Maman s’est lancé un défi aussi ambitieux qu’inattendu : retrouver ses camarades de collège.
– Tu vois, Coline, ça, c’est l’effet « nostalgie » de la quarantaine qui approche ! m’a soufflé Papa en riant.
Moi, je me suis dit que c’était vraiment une chouette idée. Sauf qu’après vingt-cinq ans, je doutais qu’elle parvienne à relever ce défi… Maman a commencé par établir la liste de tous les élèves qui avaient été dans sa classe de la 1re à la 3e, au collège du Petit Étang. Elle a une mémoire d’éléphante et se souvenait de chaque nom, de chaque visage.
– Je pense que leurs parents habitent toujours dans la région. Voilà qui devrait considérablement me faciliter la tâche, nous a-t-elle assuré avec un bel optimisme.
Maman a passé plusieurs week-ends à faire de longues recherches dans l’annuaire et sur Internet, puis à rédiger des courriers qu’elle qualifiait souvent elle-même de « bouteilles à la mer ». 
Les réponses sont arrivées assez vite. Par lettres, mails, et surtout par téléphone. Le soir, il n’arrêtait pas de sonner. D’ailleurs, Papa et moi avions pris l’habitude de manger seuls, en tête-à-tête, en échangeant des regards complices et amusés à chaque nouvelle exclamation de joie de Maman. Entre deux coups de fil, elle prenait parfois le temps de nous rejoindre à table. Papa lui proposait alors de passer son plat au micro-ondes pour le réchauffer.
– Non, non, ce n’est pas la peine, merci, mon chéri !

Les processus qui se rapportaient à la fabrication du pain étaient particulièrement exigeants en main-d’œuvre. Autant que je puisse ne pas aimer ou vouloir rejeter cette responsabilité, c’est quelque chose qui vient avec le succès public. SON SOURIRE SERAIT. Allumez la pièce. Je ne peux pas accepter votre disparu. Mon coeur a un énorme trou sans vous ici.

Ce pays où les collines sont brumeuses et où les rivières sont brumeuses; où les midis vont vite, les crépuscules et les crépuscules s’attardent, et les midnights restent. Vous êtes priés de bien vouloir lire attentivement mes prières et votre aide sur cette question. La sobriété, bien que peu fréquente, a fait ressortir le meilleur de lui et je chéris ces temps. J’espère pouvoir trouver un moyen d’aider les gens dans ce monde, c’est la seule chose qui me semble juste dans le cœur.