Pauvreté et besoins non satisfaits en planification familiale Burundi PDF

La croissance démographique et les perspectives d’emploi limitées en dehors de l’agriculture continueront à stimuler l’émigration.


ISBN: 6131526974.

Nom des pages: 280.

Télécharger Pauvreté et besoins non satisfaits en planification familiale Burundi gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Le droit à la planification familiale est un droit fondamental qui devrait être assuré pour chaque individu et chaque couple afin de garantir le bien-être de la mère et de l’enfant. Malheureusement, 137 millions de femmes dans le monde désirent réguler leurs naissances mais n’utilisent aucune méthode de contraception et 46% des femmes vivant en Afrique au sud du Sahara ont un BNSPF. Cette triste réalité ne fait pas exception au Burundi, un pays frappé par une extrême pauvreté et une forte pression démographique. Bien que depuis 1983 le Gouvernement ait pris un certain nombre de mesures dont la gratuité des méthodes de PF qui visaient à augmenter la prévalence contraceptive, en 2002, une femme sur trois avait un BNSPF. Il en résulte une précarité de la santé de la mère et de l’enfant s’illustrant par 8 décès maternelles chaque jour et une mortalité infantile qui s’élève à 103 0/00. C’est dans ce cadre que nous nous sommes proposé de réaliser cette étude qui vise à élucider la relation qui existe entre la pauvreté et la prévalence des besoins non satisfaits en matière de planification familiale chez les femmes en union au Burundi.

Déterminants spatiaux et sociodémographiques de l’utilisation des contraceptifs dans la région du Haut Ghana oriental. La fécondité est en baisse mais reste à un niveau élevé, en particulier chez les femmes pauvres, rurales et non instruites, en partie à cause d’un accès inadéquat à la contraception. Dans un pays où le choix contraceptif, en particulier l’accès à des méthodes réversibles à action prolongée, a toujours été limité, certains clients ont signalé favorablement que Jadelle est une méthode moins invasive que le dispositif intra-utérin car il est implanté dans le bras.

L’émigration a diminué au cours des dernières décennies en raison de l’adoption de politiques migratoires plus restrictives dans les pays de destination. S’il pouvait y avoir une autre clinique publique, si les services pouvaient être rendus plus accessibles, ce serait différent. Bossaso dans le Puntland a dépassé Obock, Djibouti, comme point de départ principal à la mi-2014. Plus récemment, la croissance dans les secteurs pétrolier, minier et manufacturier a attiré une augmentation de la migration de main-d’œuvre; les principaux pays d’origine sont le Venezuela, les États-Unis, le Mexique et l’Argentine.